La poésie de Gil Scott-Heron


@ Nathalie Tiennot Images

@ Nathalie Tiennot Images, 2012

« Certaines pseudo-actualités

Concernant des incidents à moitié inventés

Avec le recul sont dépourvus de sens

Mais à l’époque avaient une sacrée importance

L’exagération du mythe et du légendaire

Vous flanquait une frousse salutaire

Car la vie semble bigrement temporaire

Quand on est destiné au salon mortuaire »

Le grand poète romancier musicien Gil Scott-Heron ; purement engagé et authentiquement humain, décédé en 2011. Extrait de « La dernière fête » de Gil Scott-Heron (édition de l’Olivier)

Frédéric Bargeon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s