Pensée du jour premier mars


Déchets sur la plage de la pointe du Cap Ferret, Gironde, hiver 2014

Déchets sur la plage de la pointe du Cap Ferret, Gironde, hiver 2014

« L’humanité regorge-t-elle de richesses autant qu’elle croule sous ses déchets ? Si tel est le cas, même si les doutes sont permis quand on regarde son histoire pas très reluisante, serait-elle capable d’inverser la tendance actuelle ? Réduire ses déchets et privilégier ses richesses. Quels pari et pronostic vivifiants quand on se rend compte que l’humanité est même capable de mettre en jeu sa vie, voire sa survie ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s