Pensée du jour vingt huit février


Autoportrait, de la série "Comme une prise de conscience", FredBargeoN

Autoportrait, de la série « Comme une prise de conscience », FredBargeoN

 » Il est peut être temps de se délester en plein vol d’un bric-à-brac de croyances collectives que l’on a fait siennes. Il existe une somme de traumatismes qui n’ont rien à voir avec soi et que la société nous incite à porter comme un fardeau individuel. Comme une croix. Nous ne sommes pas responsables des excès du passé. Nous ne sommes pas garants des choix de nos ancêtres. »

Frédéric B.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s