Tellement vrai de se l’avouer parfois…


Extrait de « Un passé en noir et blanc » de Michiel Heyns édition Philippe Rey. Un nouveau roman qui va sortir ou est sorti depuis peu. Ayant repris les critiques de livres, celui-ci étant le premier que je viens de lire, mon article paraîtra sous peu et je le partagerai ici bien sûr !

Sous un pont de la Loire, Nantes, Bargeon

Sous un pont de la Loire, Nantes, Bargeon

 

Cette pensée du narrateur m’a profondément touché :

« La force me manque pour supporter qu’on me soutienne » page 299. C’est, dans certaine situation, tellement vrai…

 

Frédéric B.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s