Tu dois être pareil que moi !


Tu es pareil que moi ! Dis moi que tu es identique. Un petit peu pareil. Légèrement. Je préfèrerai, pour être honnête, que tu me ressembles beaucoup. C’est plus facile si tu me ressembles. Tu pourras me comprendre. Faire comme moi. On m’a toujours dit que les jeunes enfants prenaient leurs parents pour modèles. Pourquoi cela ne concernerait uniquement que les parents avec leurs enfants ? Tu serais comme un enfant. C’est vrai, tu as 5 ans de plus que moi. Fais un effort, ressemble moi. Mange les mêmes plats que moi. Vibre devant les mêmes films que moi. Oui je sais bien que tu n’aimes pas le cinéma. Toi t’aimes la lecture. C’est bizarre d’ailleurs pour un mec comme toi. Je ne comprends pas. Va au cinéma et au théâtre. C’est bien le théâtre français. Tu n’aimes pas ? Et alors ? Fais un effort. Merde. Et tes croyances,  jette les s’il te plaît. Moi, je ne crois en rien parce que, tu vois, nous sommes, ici, dans un pays laïque. Tu ne connais pas, toi, la laïcité. D’où tu viens c’est ultra religieux. Genre traditionnel lourdingue. Presque dangereux. Oui tu es né en France. Mais c’est pas pareil. Regarde ta tête. Tes cheveux. T’es pas un normand. Ah si ? Non mais t’es pas un vrai normand. Et puis tu vois bien t’aimes pas la charcuterie ou je sais plus, ton Dieu as dit à un gars barbu qui a dit à un autre gars barbu que le cochon c’était sale. Fais comme moi, sois laïque. Tes racines ? Ta culture ? Oublie tout ça. C’est laïque ici. Fais comme moi, mange comme moi, jouis comme moi, parle comme moi. Tu m’énerves quand je comprends pas ta langue. Ici c’est le français. Déjà, nous devons supporter des bouseux qui s’accrochent à des patois alors je t’en supplie avec ta langue. Arrête. Je t’assure arrête. Et ton caractère, il m’agace. Toujours le sourire aux lèvres. Toujours à inviter des gens chez toi. T’es pas au bled ici. Mec. Et ta petite fierté sournoise. Elle m’emmerde. Tu peux comprendre un truc ? Ici, c’est tout le monde pareil, tu comprends ça. Enfin tout le monde doit être laïc et lisse. Cela s’appelle l’assimilation. Ici, on aime pas les différences. C’est comme ça. Tout le monde le crie haut et fort en ce moment, dans le gouvernement UMP. Du temps des socialistes, on essayait de les gommer. Fallait pas en parler. Juste dire à vous autres étrangers « Regardez nous vivre. Nous sommes des modèles. Les meilleurs qu’ils soient. Alors, on va vous aider à être comme nous. Totalement assimilés. Vous allez aimer les mêmes choses que nous. Nous sommes des gens bien. Vous avez enfin l’occasion de devenir des gens bien. » Elle est pas belle la France de l’assimilation ?

Le mouton noir

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s