Le gars qui voulait les sodomiser…tous


Le mouton noir flâne dans une ruelle au coeur de Paris. Le soleil brille dans le ciel bleu – brève pensée pour les agriculteurs assoiffés –  la foule est éparse. Tant mieux. Je me laisse bercer par des idées. Elles sont plutôt étourdies, sans queue ni tête. Ambiance laisser aller total, un peu mièvre.

« J’encule tous les gens qui ne travaillent pas. Moi. Et c’est comme ça ! Tous« . Les mots ont giclé puissamment, comme une éjaculation trop longtemps contenue. Qui ? A qui s’adresse-t-il ce gars aux allures de routier russe ? Râblé, le cheveux ras, les jambes courtes , la démarche d’un rugbyman énervé, il invective des passants qui n’existent pas. Le silence – enfin peut-on parler de silence à Paris – revient. L’homme poursuit sa destinée qui m’est inconnue.

Certitude. J’ai la certitude qu’il n’est pas dans les petits papiers de Pôle emploi celui là. Une aubaine ? Pas si sûr. Son boulot ne doit pas lui apporter une jouissance exceptionnelle, franche. Avoir envie d’enculer des millions de gens sans distinction d’âge, de physique, de sexe est une caractéristique des grands frustrés. Des chômeurs en plus de ça – l’homme ne pensait pas aux personnes âgées, enfin j’espère – . Des chômeurs qui tournent en rond et ne savent plus que faire de leur fessier. Ont-ils envie de se faire enculer par un routier d’ailleurs ? Non ! Pôle emploi a bien spécifié à cette bande de feignasses qu’elle devait se faire enculer par le premier employeur proposé. Et pas de discussion possible encore moins de réclamation, c’est inscrit dans le contrat noir sur blanc !  Depuis DSK – l’affaire sexuelle – tout part en vrille. Y en a plein qui veulent enculer des individus socialement plus pauvres qu’eux. Ouvertement. Sans chichi. Eh franchement ça donne pas envie de bosser et d’avoir des responsabilités. Être assailli, en permanence d’une envie d’enculer ça doit être insupportable. Pouah. S’enrichir avec des minimas sociaux est certainement plus sain. Il reste la bohème aussi.

Le mouton noir

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s