Ras le bol DK’S couilles


   Y aura-t-il un avant et un après attentat sexuel DSK, comme le 11 septembre 2001 ? Au vue de l’emballement hystérique qui se poursuit une semaine après, il est à craindre que la réponse soit affirmative. C’est époustouflant de se rendre compte qu’un seul homme et son organe sexuel peuvent engendrer une pagaille idéologique, morale et structurelle pareille. Je ne reviendrai pas sur les accusations. Si elles s’avèrent être authentiques, il s’agit d’un viol sans aucun autre détour. DSK pourra alors être considéré comme un homme esclave de ses pulsions, autrement dit un malade compulsif qui a besoin de soins. et devra répondre de ses actes devant la justice des Etats Unis. Les States semblent croire en cette version. Curieusement, ici, dans cette France pas si douce, les hommes de pouvoir (politiques en tout genre, journalistes de tout bord, intellectuels gluants, enfin tous ces individus qui bouffent dans la même gamelle) préfèrent croire au complot. DSK a inévitablement été la victime d’un complot. Soit, pourquoi pas ? Des preuves ? Que nenni pour l’heure.

DK'S couilles

 A Paris, la victime est DSK, pas la soubrette noire. Onde de choc chez les éminences françaises. La surexposition médiatique de DSK en délinquant, mine grise, rides creusées, menottes aux poignets les a heurtées violemment. Presque dans leur chair. Mais, c’est qu’ici, M’sieur Obama, il y a des traditions. Elles remontent au temps où la France était une monarchie. Pour faire vite, il y a les instances du sommet et les gueux. Et le gueux était guillotiné sur la place publique, un sacré spectacle, déjà. De nos jours, on ne se lasse pas de le ridiculiser. En revanche, la condition et le statut de l’homme de pouvoir le dispensent de la vindicte publique. Et là quel sacrilège. Quelle honte ces Etats Unis et leur voyeurisme !  Le Français s’étrangle. Est ce une surprise ? Non, les Etats Unis sont ainsi. Même si l’on se contrefout de la vie privée des « politics people », les indignations proférées de-ci de-là me dépassent.

En attendant, la femme de chambre est toujours présumée victime d’agression sexuelle (merde c’est grave quand même), DSK est toujours présumé coupable avec droit de présomption d’innocence (un vrai queutard quand même), le FMI continuera ses missions (pas très enthousiasmant quand même), les miséreux continueront à galérer pour survivre (1 million de $ les laisseront rêveur sans doute), en 2012, il y aura toujours des élections présidentielles (les débats d’idées seront toujours aussi vides sans doute)…Et, le Japon n’est toujours pas guéri du tsunami, le monde arabe bout toujours, les prix du pétrole explose à la même allure d’ailleurs que les bénéfices des oligarchies qui le produisent, l’Eté sera rude  tout en  sécheresse,  ça craint toujours au Pakistan, il ne fait pas bon d’être gay en Ouganda, enfin merde, la vie continue autour de nous!
Y en a ras le bol de DSK et ses frasques. Je refuse de m’épancher plus longuement sur un mec qui s’est sûrement tiré une balle dans le pied par excès de testostérones. Cessez les spéculations, recentrez vous sur les chantiers en cours, mesdames et messieurs des pouvoirs en place.  Tremblez à présent, l’après DSK pourrait bien être le déclin de certains privilèges!

Le mouton noir

Publicités

Une réflexion sur “Ras le bol DK’S couilles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s